Hypnose

L'HYPNOSE

hypnose

Télécharger Libre

Cour Base de Radionique et Radiesthésie (Libre en Zip/PdF 235 Kb) - Cour Avancé de  Radionique et Radiesthésie (Libre en Zip/PdF 275 Kb) Cour de Guerison Naturelle avec les Guides Spirituelles et la Radiestésie (Libre en Zip/PdF 328 Kb) - Cour de Reiki Premier degré (Libre en Zip/PdF 134 Kb) Cour de Reiki Deuxieme degré (Libre en Zip/PdF 140 Kb)

Musique pour la Meditation (14,3 Mb) newage, free mp3 de la durée de 15 min. composée par Ruggero Moretto, à utiliser pour vos séances de Meditation.

Qu'est-ce que l'hypnose ?
Le mot "hypnose" désigne à la fois: un état de notre esprit, les techniques qui permettent la venue provoquée de cet état, l'ensemble des techniques thérapeutiques utilisées avec un patient dans l'état d'hypnose. On a malheureusement tendance à confondre ces trois significations. Ici, nous ne parlerons que du premier sens, l'état de notre esprit, nous n'aborderons pas le deuxième sens, qui n'a d'intérêt que pour les professionnels, quant au troisième sens il est traité dans les pages sur l'hypnothérapie, l'hypnose ericksonienne et les changements.

Un état de notre esprit
L'hypnose est un état de notre esprit, exactement comme la veille, ou le sommeil, mais différent de ceux-ci. Il s'agit donc d'un phénomène naturel. Cet état peut être mis en évidence par l'imagerie médicale (1). C'est un état dans lequel nous nous trouvons régulièrement plusieurs fois par jour suivant un rythme de 90 à 120 mn (2). Dans cet état notre cerveau et notre esprit fonctionnent différemment de l'état de veille et cela nous permet de faire des choses impossibles à faire autrement. Quand on est dans cet état, on dit que l'on est en transe, ou dans une transe hypnotique.

Il nous arrive d'entrer spontanément en transe hypnotique quand nous regardons un film intéressant, quand nous faisons du jogging, ou quand nous conduisons sur l'autoroute, par exemple. La transe hypnotique est quelque chose de totalement naturelle que, comme monsieur Jourdain, nous connaissons tous sans le savoir.

Ce que n'est PAS l'hypnose
L'hypnose n'est pas le sommeil. Dans la transe légère (voir ci-dessous) utilisée en hypnothérapie, le sujet reste toujours conscient, il entend tout, il comprend tout. Même dans des états plus profonds, alors que la conscience semble ne plus être là, l'esprit inconscient reste toujours actif, il entend et comprend ce que le thérapeute dit et il peut répondre, ce qu'il ne peut pas faire pendant le sommeil.

L'hypnose n'est pas la relaxation. Bien que l'état hypnotique soit généralement perçu comme fort agréable par celui ou celle qui l'expérimente, il est tout à fait possible d'entrer en transe debout, les yeux ouverts, chez le dentiste, ou en souffrant d'une douleur persistante. Il n'est pas nécessaire d'être détendu ou relaxé pour entrer dans l'état de transe, il n'y a rien de commun entre la relaxation et l'état hypnotique.

La profondeur de transe
On peut considérer qu'il existe différents niveaux de "profondeur" de la transe, qui peuvent être perçus comme ci-dessous:

La transe légère dans laquelle nous restons complètement conscient de tout ce qui se passe. C'est ce niveau de transe qui est le plus souvent utilisé en hypnothérapie. On considère que 100% des gens normaux peuvent entrer dans une transe légère.
La transe moyenne dans laquelle notre conscience oscille entre être présente et ne plus être là.
La transe profonde où nous avons l'impression de dormir, mais qui est différente du sommeil. On considère qu'environ 75% des gens peuvent entrer dans une transe profonde parfois après un long apprentissage.
La profondeur de transe n'a aucune importance pour la thérapie. Contrairement à certaines idées reçues il n'est pas nécessaire d'aller en transe profonde pour faire un travail thérapeutique satisfaisant.

Généralement la transe est vécue comme un moment agréable, un moment de détente et de repos, et en sortant de transe on se sent comme après une sieste, mais ce n'est pas une obligation et parfois les séances peuvent être éprouvantes et fatigantes. En général, en sortant de transe, il nous faut quelques minutes pour retourner totalement à l'état habituel de veille.

Intérêt de l'hypnose
Quand nous sommes en transe nous pouvons faires des choses difficiles, voire impossibles, à faire autrement, notamment :

Accéder à des souvenirs oubliés
Oublier des souvenirs obsédants
Communiquer directement avec notre inconscient
Vivre des rêves éveillés comme s'ils étaient réels
Nous dissocier de nos émotions
Supprimer des douleurs
etc.
Ces possibilités ouvrent des perspectives très importantes pour comprendre comment fonctionne notre inconscient et y introduire des changements durables, ce qui est le but de toute psychothérapie.

Il est important de comprendre que l'état d'hypnose en lui-même n'est pas curatif. La valeur de l'hypnose repose entièrement dans son utilisation comme moyen de faciliter les processus de guérison en déclenchant des réponses qui amènent au bien-être de la personne tout entière. C'est un peu comme une anesthésie générale qui permet de réaliser une opération de chirurgie. Ce n'est pas l'anesthésie qui soigne, c'est la chirurgie, mais l'anesthésie est la condition nécessaire pour réaliser l'opération. De même, ce n'est pas l'hypnose qui soigne, c'est ce qui est fait par le patient pendant qu'il est dans cet état qui l'aide à guérir.

Questions à Erickson sur l'hypnose
Quel est l'intérêt de l'hypnose en psychothérapie ?

L'hypnose offre tant au patient qu'au thérapeute un accès aisé à l'esprit inconscient du patient. Elle permet de s'occuper directement de ces forces inconscientes qui sont sous-jacentes aux perturbations de la personnalité, et elle autorise l'identification de ces éléments de l'expérience de vie d'un individu qui ont de l'importance pour la personnalité et auxquels on doit accorder toute l'attention requise si l'on souhaite obtenir des résultats thérapeutiques. Seule l'hypnose peut donner un accès aisé, rapide et large à l'inconscient, inconscient que l'histoire de la psychothérapie a montré être d'une telle importance dans le traitement des désordres aigus de la personnalité.

Milton Erickson

Est-ce que l'hypnose est dangereuse ?

En trente ans de travail clinique et expérimental avec l'hypnose, je n'ai pas été capable de découvrir le moindre effet nocif et aucun collègue ayant une expérience étendue de l'hypnose n'a pu m'en rapporter. Je sais bien que des gens n'ayant que peu d'expérience en hypnose, ou même pas du tout, vont prendre plaisir à raconter toutes sortes de légendes à propos de la nocivité de l'hypnose, parfois même en croyant eux-même à ces légendes. Et je sais bien que des gens stupides ou sans formation utilisent parfois l'hypnose à tort, mais tout mal qui en résulte ne vient pas de l'hypnose mais du comportement erroné et mal dirigé associé à l'hypnose.

Milton Erickson


Peut on être manipulé ?

La relation entre l'hypnotiste et le sujet repose uniquement sur la coopération volontaire, et nul ne peut être hypnotisé contre sa volonté ou sans sa coopération.


La personne hypnotisée demeure la même personne.[...] L'hypnose ne change pas les gens pas plus qu'elle n'altère les expériences qu'ils ont vécues dans le passé.

Milton Erickson


Peut on rester bloqué en transe ?

Aucun sujet ne peut être maintenu en état de transe pour un temps déraisonnable sans sa complète coopération, et lorsque l'hypnotiste, pour une raison ou pour une autre, quitte la situation hypnotique, cela interrompt la coopération interpersonnelle nécessaire à la poursuite de la transe. Ainsi, aucun sujet ne peut être laissé accidentellement ou délibérément en transe pour un temps indéfini.

Milton Erickson


Qui peut être hypnotisé ?

La réponse est simplement que toute personne normale et certaines personnes anormales peuvent être hypnotisées, à condition qu'il y ait une motivation suffisante.


Les meilleurs sujets sont des gens normaux, très intelligents; les faibles d'esprit et les psychotiques, comme beaucoup de psychonévrotiques, sont soit difficiles soit impossibles à hypnotiser.

Milton Erickson

LA P.N.L.

Programmation Neuro-Linguistique
Qu'est-ce que la PNL ?
PNL signifie "Programmation Neuro-Linguistique", il s'agit d'un ensemble de concepts et de techniques créés par Richard BANDLER, mathématicien et psychologue, et John GRINDER, linguiste, en 1975. Leur travaux proviennent de la modélisation des thérapeutes américains exceptionnels qu'étaient Milton Erickson, Viginia Satir et Fritz Perls.

Les créateurs de la PNL ont formalisé les pratiques de ces thérapeutes et en ont tiré des méthodes pragmatiques et efficaces de thérapie.

Quelques concepts
Nous construisons notre représentation du monde à partir de nos expériences
Cela semble évident dans des cas extrêmes, par exemple une personne ayant passé toute sa vie dans la jungle et ne connaissant que cela aura une représentation du monde complètement différente d'une personne ayant vécu dans une ville occidentale. Mais en fait, c'est vrai pour tout individu, nous sommes tous différents et nous avons tous une idée différente de ce qu'est le monde, parce que ce que nous croyons savoir du monde nous l'avons construit à partir de notre vécu et nous avons tous vécu des choses différentes. Chaque expérience que nous vivons, qu'elle soit réelle ou sous hypnose, nous permet de modifier cette représentation du monde et de la rendre plus vivable.

Nous ne percevons pas les choses tous de la même manière
Nous avons tous cinq sens (la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat, le goût) mais nous ne les utilisons pas tous de la même manière. Certains, les plus nombreux, vont privilégier la vue, d'autre le toucher, d'autre l'ouïe, lorsqu'ils vivent une expérience, et cela va avoir une répercussion au niveau de notre mémoire. C'est-à-dire que, par exemple, certains se souviendront plus facilement de ce qu'ils ont vu, tandis que d'autres se souviendront plutôt de ce qu'ils ont entendu. Cela a bien sûr des conséquences importantes en thérapie, quand on veut avoir de l'effet sur notre esprit, il vaut mieux utiliser le canal le plus efficace.

Nous pouvons agir sur nos représentations internes
Tout ce que nous avons enregistré dans notre esprit, en vivant des expériences et par l'intermédiaire de nos canaux sensoriels, peut être modifié. Notre esprit n'est pas figé et nous pouvons agir sur lui. Par exemple si nous avons dans notre esprit une croyance du genre "je suis incapable de réussir" qui se manifeste sous la forme d'une image inconsciente de nous même en train de rater quelque chose, nous pouvons changer cette image et la transformer en agissant sur différents paramètres appelés sous-modalités. Nous pouvons alors nous construire une image de réussite, du coup la croyance devient "je peux réussir" et nous ne sommes plus bloqués par l'ancienne croyance.

Nos modes de pensée se trahissent par notre langage
Pour comprendre le monde dans toute sa complexité nous sommes obligés de faire certaines simplifications, de faire des omissions, de généraliser, etc., mais parfois cela devient excessif et introduit des distorsions graves dans nos pensées. Ces distorsions se retrouvent dans notre façon de parler. Notre langage devient révélateur du déséquilibre de notre esprit et devient un puissant outil de diagnostic.

Notre esprit est constitué de parties plus ou moins séparées
La PNL a introduit le modèle des "parties" de l'esprit. Cela peut être compris comme des processus psychiques indépendants qui ont chacun leur objectif et leurs moyens d'action, et qui peuvent agir à différents moments. Une image de ça pourrait être des programmes qui s'exécutent simultanément dans un ordinateur, à un certain moment c'est un programme qui est sur le devant de l'écran et à un autre moment c'est un autre. Parfois ces parties entrent en conflit les unes avec les autres provoquant des troubles divers. Par exemple à un moment une partie vient sur le devant et provoque un accès de boulimie pour compenser une angoisse, quand cette partie a terminé, une autre partie vient sur le devant et fait vomir pour garder la ligne et avoir une bonne image de soi, puis une troisième partie vient après et provoque de la culpabilité pour supprimer ces comportements qu'elle trouve indignes. La PNL offre les moyens de travailler avec chaque partie et de régler les conflits entre elles.

Toutes nos parties ont des intentions positives
Toutes les parties de notre esprit agissent dans un but qui est positif pour nous, même si apparemment ce qu'elles provoquent semble négatif. Ce qui est négatif, ce sont des conséquences des moyens mis en oeuvre, ce ne sont pas les buts. Dans l'exemple ci-dessus, les intentions positives sont : supprimer une angoisse, garder une bonne image de soi, garder l'estime de soi. Ces objectifs sont utiles et importants pour nous, il vaut mieux les conserver, par contre nous pouvons changer les moyens de les atteindre, pour les remplacer par d'autres qui n'ont pas les inconvénients des anciennes façons de faire.

 


MKPortal M1.1.2b ©2003-2007 mkportal.it
Page generated in 0.05168 seconds with 13 queries